x

Blog

Julie’s Story

placeholderSouth Shore, Q.C.

En 2006, je fais analyser un grain de beauté sur la cuisse qui a changé d’aspect et qui démange. Je subis une exérèse complète et le pathologiste conclut à un naevus bénin. En 2009, je deviens subitement très malade et lors d’une visite à l’urgence, on découvre une masse à l’intestin grêle et je suis opérée par laparotomie.

Je subis des complications à cause d’une deuxième métastase non détectée. On découvre qu’il s’agit d’un mélanome métastasé provenant du naevus analysé en 2006. Les pronostics de survie étaient très sombres. J’ai toujours voulu combattre cette maladie, j’ai claqué la porte à la résilience dès le début et je me suis remise à l’entrainement pour de petits marathons. Jusqu’au retour du boomerang en 2010. On détecte alors l’apparition de métastases au colon et sur l’aorte abdominale et je dois être opérée à nouveau.

J’adhère enfin au protocole sur Vémurafenib phase 3. Les effets secondaires sont très intenses, toutefois le traitement prouve son efficacité. Seize mois plus tard, les scans montrent une rémission. C’est un énorme soulagement. Je suis encore aujourd’hui ce protocole, on considère qu’il serait encore risqué de le terminer. J’ai le privilège d’avoir fêté mes 40 ans tout récemment. Mon conjoint est resté à mes côtés tout au long de ce parcours cahoteux et nous avons une fille qui a maintenant 7 ans.

Request to connect